Patrimoine industriel de Mayotte - Derniers posts

7logoheaderlogo-jna-small-frDomaine de La Roseraye, Sainte-Rose:
-une visite guidée des vestiges de l'usine sucrière datant du 19è siècle.
-un parcours découverte:
*Exposition "Archéologie australe" sur les opérations les plus importantes de l'océan indien.
*Exposition "Tromelin, l'île des esclaves oubliés".
Passionnés d'histoire ou simples curieux, venez en famille ou entre amis découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique australe.
-Vous serez accueillis sous la varangue de la maison familiale avec un rafraîchissement.
-Parking privé gratuit.

Contact presse :

Martine Berge

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

0692778196

 

206, Route nationale 2 - Les Bambous 
97439 Sainte-Rose

Première étape du processus de fabrication 

 

Nous avons déjà publié avec beaucoup de détail deux systèmes de moulins propres à écraser la canne pour en extraire le jus, l’un , composé de trois cylindres avec moteur adhérent et une chaîne sans fin, établi par MM. Mazeline frères, et l’autre , formé de cinq cylindres, pour obtenir quatre pressions suc­cessives, et exécuté par M. Nillus, l’un de nos premiers constructeurs qui se sont occupés des moulins à canne.

Moulin à cinq cylindres  (Nillus, Le Havre)

2ème étape du processus de fabrication du sucre

 

Extrait résumé de la “ Publication industrielle des machines, outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l’industrie française et étrangère “par Armangaud aîné. Source gallica.bnf.fr (BNF)

Le rédacteur du site ne peut être tenu responsable de la terminologie et du vocabulaire employés dans ces extraits.

Le jus ou vesou qui sort de la canne, au fur et à mesure que celle-ci est pressée par les cylindres, tombe dans une sorte de bassine plate ou de gouttière formée par le fond même de la plaque d’assise du moulin, d’où partent deux gros tuyaux  qui, en se prolongeant à droite et à gauche, le déversent successivement et directement dans les chaudières dites de défécation : on évite de cette sorte le contact de l’air qui développe rapidement des ferments nuisibles.

 

 Détail présentant le local à chaudières, le groupe moteur à vapeur et moulin ainsi que les quatre chaudières de défécation (in " Publication industrielle des machines, outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l’industrie française et étrangère “par Armangaud aîné.Planche 31 et 32 " Source gallica.bnf.fr (BNF)

 

Détail présentant le local à chaudières, le groupe moteur à vapeur et moulin ainsi que les quatre chaudières de défécation (in " Publication industrielle des machines, outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l’industrie française et étrangère “par Armangaud aîné.Planche 31 et 32 " Source gallica.bnf.fr (BNF)

Page 1 sur 8